En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés. Mentions légales.
 
 
 
 
 
 
 
 

Nouvelles

Un stage des Désobéissants à Nimes ! - le 11/01/2013 @ 09:13 par Groupe-Gard-Vaucluse-de-la-Fdration-anarchiste
Un stage de désobéissance spécial anti-schiste  a lieu  le 26 et 27 janvier à Nîmes. Il reste des places!


Nos stages de formation à l'action directe non-violente et à la désobéissance civile se tiennent en général sur deux jours.
Ils s'adressent aux militants expérimentés comme aux militants débutants, et impliquent une adhésion à l'esprit du Manifeste des désobéissants. Ils associent approche théorique et exercices pratiques, mises en situation, techniques et bricolage destinés à permettre de mener à bien des actions directes non violentes. Les stages favorisent l'échange de 
savoirs et de pratiques..... La participation aux frais est destinée à couvrir les frais tels que le transport des formateurs, la nourriture, l'hébergement et le fonctionnement du collectif. Les formateurs sont tous bénévoles. 
L'argent ne doit jamais être un obstacle à la participation à un stage : nos stages sont à prix libre pour les petits et sans revenus.

Possibilité d'hébergement sur place et repas tirés du sac.


Ce stage même s'il est anti-schiste est ouvert à tous ceux qui recherchent des stratégies de blocage, d'occupation ,de propagande et des outils pour s'organiser dans le cadre de n'importe quelle lutte et résistances (NDDl, résistance en soutien aux mal-logés et sans logement,précaires...)
Ceux et celles qui veulent s'inscrire doivent laisser leur prénom, leur nom et leur adresse mail en cliquant ici

Un article sur la pratique de la désobéissance... - le 10/01/2013 @ 08:57 par Groupe-Gard-Vaucluse-de-la-Fdration-anarchiste

Publié par le Monde libertaire du 20 décembre 2012, et écrit par l'une d'entre nous:

 

Organiser la désobéissance civile

Cet article est à lire dans la rubrique "Dossiers à thèmes", "Luttes sociales".

Ou cliquez ici


Collectif antifa 84 - le 06/01/2013 @ 21:57 par WebNoMaster

Communiqué :

Le 22 décembre dernier, un rassemblement fasciste devait avoir lieu à Avignon, organisé par les Jeunesses Nationalistes (JN) et le Groupe Union Défense (GUD). Cette tentative de banalisation des idées les plus à droite de l'extrême-droite a eu un effet inattendu dans ce département : la naissance d'un collectif antifasciste.
Ce collectif remporta presque instantanément une première victoire : l'annulation par le patron du bar le Wall Street de la vingtaine de réservations faites au nom des JN.
Malgré une période de fêtes peu propice à la mobilisation, mais grâce à un tractage intensif, plus de 300 personnes se sont réunies ce samedi 22 décembre 2012 devant le lieu de rendez-vous annulé des néonazis, afin de prouver que malgré les hauts scores du Front National et l'avènement de Marion Maréchal Le Pen à Carpentras, les idées nauséabondes ne sont pas les bienvenues dans le Vaucluse. Et que, comme dans un passé pas si lointain, elles se heurteront à un mouvement de résistance déterminé.
Ce samedi 22 décembre 2012, les "jeunes" nationalistes qui, la veille, jouaient aux petits héros de la patrie dans la presse locale, se cachaient le lendemain par peur d'être démasqués.
Les JN devraient se chercher une mascotte plus appropriée que l'aigle royal et le collectif antifasciste Vaucluse tient à leur disposition une longue liste de noms d'oiseaux qui conviendraient à merveille pour symboliser leur idéologie et leurs pratiques militantes.
D'ailleurs, nous n'attendrons pas que la demande nous soit faite, nous nous déplacerons dès leur prochaine réunion publique - si elle a lieu.
Si nous regrettons encore aujourd'hui l'absence de réponse de certaines organisations associatives, syndicales ou politiques à nos appels, nous espérons bien qu'elles se joindront à nous dès la rentrée.
Bientôt, de nouvelles actions antifascistes seront organisées à Avignon et dans le département. Les organisations et les simples individus qui souhaitent participer à ces rendez-vous peuvent nous écrire à
antifa@collectif84.org
et nous les tiendrons informés.
Nous ne pouvons pas nous résoudre à voir ce département se transformer de jour en jour en musée vivant de la collaboration.
Les étrangers sont bienvenus ici, les fachos non.
Collectif Antifasciste Vaucluse.
à Avignon, le 3 janvier 2013.
Collectif Antifasciste Vaucluse
– antifa@collectif84.org


 


Nouvelle 1

Motion sur l'antisémitisme


Les chiffres des actes antisémites commis en 2018, et révélés par le ministère de l’Intérieur sont effarants. En un an, les actes recensés sont passés de 311 (en 2017) à 541, soit un bond de 74 %. Pour autant, pour nous anarchistes, il ne s’agit pas d’une « résurgence de l’antisémitisme », parce que celui-ci a toujours été présent au cours de l’histoire et se répand de manière exponentielle aujourd’hui, notamment avec les réseaux sociaux.
L’antisémitisme, visant les Juifs, ou supposés tels, en tant que groupe religieux, ethnique ou racial, n’est pas le seul apanage d’une droite extrême ou se voulant "traditionnelle " ou "nationaliste". Il réapparaît plus fort à chaque crispation identitaire.
De tous temps, de nombreux prétextes ont été utilisés pour justifier l’antisémitisme. Mais l’antisémitisme, en tant qu’une des formes politiques du racisme, culmine lors de la Conférence nazie de Wansee, pour définir les modalités administrative, technique et économique, de la "solution finale de la question juive ". L’antisémitisme a également ciblé les Juifs par les purges staliniennes, comme lors du « complot des blouses blanches ».
Après la Seconde guerre mondiale et l’extermination des Juifs, la plupart des militant·es juifs et juives ayant disparu, s'en est donc suivi un silence lourd de conséquence sur la Shoah, y compris dans les rangs des militant·es anarchistes. Est-ce dû au fait que la Shoah nous questionne profondément en tant qu’êtres humains ?
Toujours est-il que, non seulement l’extrême-droite, mais aussi des éléments issus de l’extrême gauche ont commencé à développer des propos et des positions révisionnistes voire négationnistes sur l’existence même du massacre des Juifs… alors qu’il est aujourd’hui acquis par les historien·nes qu’entre 5,5 et 6,5 millions d’entre eux ont disparu durant ce génocide. L’antisionisme est une autre question. Il est donc important de mobiliser toutes nos forces pour combattre tous propos ou actes antisémites et de bien les dissocier de l’antisionisme. L’ignorance de ces faits alimente le négationnisme et le révisionnisme.
Les anarchistes ne traitent pas le nationalisme de l’Etat israélien autrement que n'importe quel nationalisme. L’Etat d’Israël est pour nous un Etat parmi tant d’autres, qui développe aujourd'hui une politique raciste, colonialiste et sous pression religieuse.
Nous continuerons à soutenir les Anarchistes contre le mur en Israël, tout comme les objecteurs·trices israélien·nes, de même nous soutenons la lutte de la population palestinienne opprimée, et ce parce que directement au coeur des combats pour la liberté de chacun·e.
Car nous avons bien conscience que la création de l’Etat israélien confirme la thèse anarchiste que la création d’un Etat ne peut se faire que dans la violence. Nous avons cependant également conscience que, se dire anti-impérialiste ne suffit pas à se prémunir contre l’antisémitisme.
Aussi, en tant qu’anarchistes contre toutes les formes de discriminations et d’oppressions, nous continuerons à lutter contre l’antisémitisme, et à combattre toutes les formes de racisme, notamment à l’encontre des migrant·es, des réfugié·es et des exilé·es, activement dans la rue, mais aussi en renforçant nos moyens de diffusion (le Monde libertaire, Radio libertaire, Editions du Monde libertaire, tracts, conférences, cycles de formation, etc.) par des argumentaires et des recherches historiques.
Le racisme et l’antisémitisme sont des armes de ceux et celles qui cherchent à diviser pour dominer. Nous les combattrons pied à pied.


Fédération anarchiste 78ème Congrès (Amiens juin 2019)

Nouvelle 2

Lettre au préfet du Gard: Relogez ! régularisez !

20191110_154755.jpg